Des histoires. Des chansons. Un univers.

La passionnante histoire des Livres dont VOUS êtes le héros !

Livres dont VOUS êtes le héros
Qui n’a jamais crié au héros d’un livre « Mais ne fais pas ça, imbécile ! » ou voulu prendre sa place dans une aventure trépidante ? Avec les Livres dont vous êtes le héros, voilà qui devenait possible : un crayon, un dé et hop ! Tout un monde Fantasy s’ouvrait à vous… Et cela avant l’avènement de l’ordinateur personnel, sans électricité, sans table ni compagnons : avec juste quelques pages entre les mains.

C’est en 1982 qu’est née la série des Livres dont VOUS êtes le héros, avec Le sorcier de la montagne de feu. Directement inspiré du célèbrissime jeu de rôle sur table Donjons & Dragons, l’idée était d’écrire un livre lui aussi interactif qui présente cet univers et serve, en quelque sorte, de manuel pour découvrir le jeu de rôle.

Pour cela, les auteurs Ian Livingstone et Steve Jackson inventent un nouveau format : au lieu de lire page après page comme toute l’humanité l’a fait jusqu’ici, ils écrivent un scénario aux multiples possibilité, organisé en paragraphes numérotés avec quelques passages obligés afin d’assurer la cohésion de l’histoire.

Ainsi, quand le héros se trouve face à un choix comme bifurquer à gauche ou prendre le chemin de droite, engager le combat ou fuir, c’est au lecteur de décider de son destin : pour fuir, rendez-vous au paragraphe 153. Pour dégainer votre épée, rendez-vous au paragraphe 32.

Autant dire, une révolution ! Un défi pour l’éditeur qui se retrouve à devoir cartographier tous les choix pour en assurer la continuité et la cohérence, et pour les auteurs qui doivent harmoniser leur style, les règles de jeu et leurs idées.

Un périple différent à chaque relecture

Pour ma part, c’est pendant les grandes vacances que j’ai découvert ces livres-jeu. Je me souviens de cette librairie d’Alès, dans le Gard, où cette étagère immense (du moins, elle me semblait immense !) regorgeait de tous ces titres intrigants : L’île du Roi Lézard, L’épreuve des champions, Le voyage de l’effroi, Le tombeau du vampire, La crypte du sorcier… Je n’avais droit qu’à un livre (bon, peut-être deux…), il fallait bien choisir ! 

Tout d’abord, il s’agissait de remplir sa fiche de personnage en début de livre. À l’aide d’un ou deux dés, les caractéristiques étaient définies et seraient déterminantes pour votre aventure. Une case pour les objets que trouvés en chemin (« cette clé me sera certainement utile plus tard ! »), une pour vos armes et équipement… Attendez-vous à récupérer du butin !

Après quelques minutes à prendre connaissance des règles et à remplir votre feuille d’aventure, vous voilà parés. Combats au corps-à-corps, à distance, magie, soins… et mort tragique plus ou moins pathétique. Tout se fera au hasard de vos lancers de dés. Vous n’avez pas de dés ? Certaines séries proposaient un autre système (des combinaisons de dés imprimées en bas de page à feuilleter au hasard, une table de chiffres où vous devez pointer votre crayon en fermant les yeux…).

Quant aux univers proposés, si la Fantasy se taillait la part du lion, les autres genres n’étaient pas en reste : enquête policière, résistant pendant la Seconde Guerre mondiale, samouraï au Japon, science-fiction… En France, c’est Folio Junior qui est l’éditeur le plus connu de ces livres-jeux. Plusieurs séries devenues cultes telles que Défis fantastiques, Sorcellerie !, La quête du Graal, Loup solitaire, Loup ardent, Dragon d’or…

Quels que soient vos choix, le trait de génie est indéniablement la rejouabilité du livre-jeu : une fois terminé, vous pouvez le recommencer en faisant des choix différents ! Alors, vous rendrez-vous dans ce petit village louche au lieu de le contourner par la montagne ? Comment cela affectera votre périple ?

Si vous aimez la Fantasy, les univers alternatifs mais aussi l’aventure et le développement personnel, alors je vous suggère de faire un petit tour sur mes récits : vous y trouvez des extraits de mon premier roman et de mes nouvelles, qui s’inscrivent tous dans le même univers !

Une imagination débridée, une inspiration foisonnante, un bestiaire incroyablement riche directement inspiré de Tolkien, des mythes grecs et des légendes scandinaves (enfant, je ne comprenais pas comment le héros rencontrait autant de mammifères marins du sous-ordre des cétacés à dents sur la terre ferme, avant de comprendre qu’un « orque » était un monstre humanoïde assoiffé de sang à peau verte !), des illustrations inspirantes en couleur et en noir & blanc, tout concourrait à vous faire voyager loin de votre quotidien terrestre terne et sans intérêt (si si, soyez honnêtes, vous n’avez pas sauvé le monde d’une invasion démoniaque depuis longtemps).

Ainsi, nous sommes nombreuses et nombreux à avoir découvert le plaisir de la lecture et l’univers médiéval-fantastique grâce à ces livres extraordinaires – au premier sens du terme. Personnellement, je pense que ce sont eux qui m’ont donné l’envie de raconter mes propres histoires en me lançant dans l’écriture.

« Soyez honnêtes, vous n’avez pas sauvé le monde d’une invasion démoniaque depuis longtemps. »

Car c’est ce que j’ai fait dans les années 90 en rédigeant le premier tome d’une trilogie du genre, avec des règles spéciales. Je l’ai toujours chez moi, mais je n’ai jamais vraiment démarché une maison d’édition pour le publier. Cependant, j’ai toujours en tête le plan prévu pour les deux tomes suivants de la trilogie ! Qui sait ? Peut-être trouveront-il leur place un jour en librairie ? 😅

En attendant, vous pouvez retrouver cet excellent article de Radio France sur le sujet, qui vous expliquera en détail la fabuleuse aventure de ces livres-jeux.

Et vous, connaissiez-vous ces livres et, si oui, quels souvenirs en gardez-vous ? Partagez-les en commentaire ! 

Plume, encrier et livre

Bienvenue sur mon blog !

Des sujets variés pour ouvrir les perspectives, découvrir un nouveau point de vue, approfondir notre connaissance de soi – et du monde qui nous accueille.

Catégories

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *