Des histoires. Des chansons. Un univers.

Nouvelle : quand la vie prend une forme inattendue, elle passe inaperçue

Falaise et océan démonté
Quand j’ai publié ce site le 15 mars 2023, plusieurs nouvelles étaient déjà à votre disposition. Parmi elles, une dont je n’avais pas encore pris le temps de vous parler : Le dur et le mou. Voici donc les coulisses de cette toute première nouvelle, qui a su plaire à Amélie Nothomb.

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été fasciné et intrigué par les questions métaphysiques : qu’est-ce que l’univers ? Qu’est-ce que le temps ? Qu’est-ce que la Vie ? Qu’appelle-t-on « Dieu » ? Avons-nous une âme ? La réincarnation dont nous parlent tant de cultures est-elle une réalité et, si oui, quelles en sont les mécanismes et les implications ? La liste des questions serait trop longue pour tenir ici ! 

Heureusement pour moi, je ne suis pas le seul à m’être posé ces questions. J’ai donc commencé à lire, à fureter dans les bibliothèques (en particulier Sainte Geneviève, face au Panthéon, à Paris), à réfléchir, observer, chercher des réponses.

J’avais mis le doigt dans un engrenage qui m’entraîna dans un labyrinthe inextricable ; entre les « révélations » incompatibles entre elles, les avis divergents, les traités philosophiques, les témoignages spirituels… Je compris vite qu’il me faudrait faire le tri pour me forger ma propre opinion et tenter de fonder une vision cohérente du monde tel que je le vois.

Je crois que c’est à cette époque que j’ai décidé de tout mettre à plat en réunissant les informations qui me paraissaient sensées, qui fournissaient une explication logique, éclairaient chaque zone d’ombre. Un gigantesque puzzle qui, une fois assemblé, devrait pouvoir répondre à toute question, même la plus saugrenue, en conservant une cohérence globale.

Je décidai alors d’écrire un livre qui réunirait tout ce que j’ai appris à gauche et à droite, qui compilerait et résumerait les informations importantes au même endroit, afin d’offrir la substantifique moelle de ce long et tortueux parcours littéraire et intellectuel à quiconque chercherait à l’emprunter.

Dans les années 90, je commençai l’écriture de ce livre. L’idée était de suivre le parcours d’une âme à travers tous les règnes du vivant. Comme vous pouvez l’imaginer, c’était un chouïa trop ambitieux ! Aussi, dépassé par l’ampleur de la tâche, bloqué par le manque de connaissances pour continuer, je ne finis jamais cet ouvrage et passai à autre chose, gardant cette idée dans un coin de ma tête pour plus tard.

C’est en 2016 que l’envie, le besoin d’écrire est revenu et s’imposa à moi : il fallait que je reprenne mon projet. Mais différemment, pas dans cette forme-là. Je voulus en faire quelque chose de plus ludique, de plus accessible, de plus intéressant. Quoi de mieux qu’un roman d’aventure, qui laisserait aux lecteurs le choix de s’arrêter à l’intrigue au premier degré, ou d’aller plus loin en embrassant une vision élargie de soi et du monde, à appliquer dans son quotidien ?

Un livre d’aventure initiatique.

C’est ainsi que je me lançai l’année suivante dans l’écriture de mon premier roman : Les Portes de Tzakatán. 📖

Plus récemment, quand je me suis posé le défi d’écrire un recueil de nouvelles, j’ai souhaité conserver la cohérence de la philosophie de ce roman : il devrait s’articuler autour d’un concept clair. Je décidai alors que toutes les intrigues suivraient un fil rouge : elles prendraient toutes place sur cette planète Tzakatán, à différentes époques de son Histoire. Des tranches de vie qui illustreraient chacune un aphorisme, un dicton, à la manière des contes de jadis.

Ainsi, pour ma première nouvelle, je me suis souvenu de ce livre avorté et j’ai relu mes notes de l’époque. Ce fut le déclic ! Le début convenait parfaitement à une histoire courte. Il suffisait juste de le remanier, le réécrire un peu différemment et d’y développer les thèmes qui m’intéressaient pour en faire un conte philosophique. Le dur et le mou était né.

L’idée était séduisante, l’angle original, et il me semble que le protagoniste principal était pour le moins inhabituel en littérature ! Je le publiai sur le site participatif monBestSeller.com où il récolta de nombreux témoignages élogieux et se hissa dans le top 5 des nouvelles pendant plusieurs jours.

Entretenant une correspondance avec la talentueuse écrivaine Amélie Nothomb, je lui demandai si elle accepterait de la lire pour avoir son avis, ce dont elle m’assura. Je la lui envoyai et reçu la plus belle des réponses : 

Merci à Amélie Nothomb pour sa bienveillance et sa disponibilité.

Encouragé par cet enthousiasme et ces compliments, je me mis à réfléchir aux époques, continents et cultures que je souhaitais explorer dans ce recueil au fil des prochains récits – ceux que vous pouvez désormais découvrir sur ce site. Mais cela, c’est une autre histoire…

En attendant de vous la raconter, je vous propose aujourd’hui de lire Le dur et le mou, exceptionnellement en version intégrale ! Une chose est certaine : vous ne porterez plus jamais le même regard sur la roche…

Bonne lecture, et partagez votre avis en commentaire ! ✏️

Plume, encrier et livre

Bienvenue sur mon blog !

Des sujets variés pour ouvrir les perspectives, découvrir un nouveau point de vue, approfondir notre connaissance de soi – et du monde qui nous accueille.

Catégories

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *